Visiter Shanghaï et Pékin en une semaine (1/2)

La mission? Une semaine de vacances en Chine en avril, départ un vendredi soir, retour le dimanche d’après. Soit 7 jours entiers pour en profiter raisonnablement et visiter ces deux immenses villes que sont Shanghaï et Pékin (ou Beijing selon ce que vous préférez!). Oui, c’est possible! Évidemment, ce ne sera pas de tout repos. Bien sûr, vous ne pourrez pas tout voir et il vous faudra faire des choix. Mais pour une première fois, vous aurez largement le temps de prendre le pouls de ces deux métropoles chinoises.


Première partie : 3 jours de vacances à Shanghaï

Par « 3 jours », j’entends dire « trois jours entiers ». Par exemple, arrivé un samedi après-midi, vous passez sur place le dimanche, lundi et mardi, avant de prendre un train pour Pékin le mercredi. Trois jours entiers quoi...

Logement pour 4 nuits en centre-ville de Shanghaï

En tant que bobos assumés, nous avons opté pour un hôtel 4 étoiles à deux pas du Yu Garden (voir plus loin pour comprendre de quoi il s’agit) ou plus précisément, l’hôtel Renaissance Shanghai Yu Garden. Et pour être très honnête, après avoir marché une moyenne de 15 à 20 km par jour en ville, nous étions heureux du grand confort offert par cet hôtel! Le prix? Autour de 1050 CNY (yuan chinois) par nuit, soit environ 210 dollars canadiens (CAD) ou 140 euros (EUR). Très honnête, surtout pour la qualité du service offert, mais aussi pour l’emplacement central de l’hôtel avec au pied, une station de métro de la ligne 10, qui va directement à la gare ferroviaire qui vous emmènera à Pékin. 


Le transport à Shanghaï pendant 3 jours 

Le mieux ? Faire le maximum à pied, bien sûr. Idéal pour voir et vivre la ville en même temps. 

Pour ce qui est plus distant : le métro ! Vous pouvez acheter un billet à chaque utilisation, c’est en fonction de la distance, et les machines sont aussi en anglais. Mais le plus simple, c’est d’acheter un pass pour 3 jours. Autour de 45 CNY (9 CAD ou 6 EUR environ).


Yu Garden, Temple du Dieu de la ville, et début de soirée au Bund

Le Yu Garden, ou Yuyuhan, ou Jardin Yuyuan est assurément une belle balade. Envahie de touristes et de magasins (à touristes, évidemment), mais cela reste un très bel endroit qu’il est intéressant d’aller explorer pour son style. Mon coup de cœur dans le quartier est le Temple du Dieu de la ville. J’adore les temples, pour leur côté paisible, leur atmosphère, et leur architecture bien sûr. Celui-ci n’est pas bien grand, mais il est tout ce que j’aime!

  


À distance de marche du Yu Garden, lorsque la nuit va tomber, il est intéressant d’aller se balader au bord du fleuve Huangpu, dans ce quartier que l’on appelle le Bund. En plus d’être agréable la promenade offre une vue imprenable sur le quartier des finances « by night ». Un incontournable pour ceux qui veulent de belles photos ;)



Se perdre dans un marché aux insectes, oiseaux, animaux...

Il n’y a pas grand-chose à dire, si ce n’est que si vous voulez vraiment être dépaysés, alors ce petit marché, labyrinthe bruyant et vivant, sera idéal.

Pour le trouver? Pas facile! Donc je vous donne le lien sur Google Maps : https://goo.gl/maps/d2nuDYvrH8k 

En arrivant proche de cet endroit, vous allez voir quelques magasins qui ont pignon sur rue et vendent des criquets et autres petites choses sympathiques! Mais n’en restez pas là. N’ayez pas peur emprunter ce petit l’un de ces petits passages entre deux boutiques, qui vous emmènera à l’intérieur même du marché. Des oiseaux, des lapins, des hamsters... Un désordre total. Les défenseurs de la cause animale risquent de ne pas apprécier, car honnêtement, c’est très spécial et ça peut faire mal au cœur. Mais voyez-le comme la découverte d’une autre culture!

Ah oui... Les criquets sont utilisés pour faire des combats de criquets, parait-il... Mais je ne suis pas allé jusqu’à assister à ce type d’événement!



Rencontrer les bobos de Shanghai dans Xintiandi

Quand je voyage, surtout dans une grande métropole, j’essaie toujours de m’imaginer vivre là-bas. Où est-ce que j’aimerais avoir un appartement? Où est-ce que j’aimerais me poser dans un café pour écrire? J’ai rapidement trouvé la réponse : Xintiandi. J’apprendrais par la suite que c’est aussi le choix de quelques stars locales qui apprécient certainement la quiétude boboesque de ce beau quartier. Baladez-vous dans les ruelles, arrêtez-vous prendre un café, et observer le goûte pour la mode des Chinoises de Shanghaï. Honnêtement, Paris n’a qu’à bien se tenir!


 



Faire un tour au People's Square et marcher sur Nanjing Road


Le People's Square est un des parcs incontournables de la ville. Allez-y faire un tour, idéalement un dimanche matin, car il s’y tient ce qu’on pourrait appeler un marché des célibataires. Un peu comme Tinder « en vrai », sauf que ceux qui essaient de te caser, ce sont tes parents... Des parents qui présentent le profil de leurs progénitures célibataires sur une feuille en papier, avec l’âge, la taille, une description et parfois leur photo.

Mon conseil : allez-y faire un tour, mais restez très respectueux. Évitez les selfies ou les photos trop « directes ». N’allez pas rigoler, montrer du doigt ou poser des questions à ces familles. Postez-vous en spectateur discret, et sachez aussi apprécier le côté unique de cette habitude très spéciale, visiblement encore très suivie.


À partir du People's Square, il est vraiment cool d’emprunter Nanjing Road, dont la partie qui mène jusqu’au Bund (au bord du fleuve) est complètement piétonne. Les grands magasins sont là, de part et d’autre de la rue grouillante de monde, autant des touristes que des locaux venant faire leur shopping.

Pour manger un morceau, regardez dans les petites rues qui viennent couper la grande artère, et suivez les Chinois plutôt que les touristes occidentaux, quitte à galérer un peu pour vous faire comprendre dans un petit restaurant. La bouffe y est bonne, locale et très peu chère!

  


Si marcher ne vous fait pas peur, continuez jusqu’au Bund, pour faire une autre série de photos, de jour cette fois-ci! Ce serait dommage de s’en priver, surtout par beau temps!




Boire un verre dans le quartier de l’ancienne Concession française

Endroit prisé des expatriés, il est intéressant d’aller si balader en début de soirée pour boire une bière et surtout, profiter des ruelles, de l’architecture et des petites boutiques mignonnes. Ce n’est pas ce qu’il y a de plus dépaysant vu le nombre d’expatriés et touristes occidentaux qui s’y attardent, et les prix y sont clairement tirés vers le haut pour cette même raison. Mais c’est tout de même un très beau quartier qu’il faut aller voir!



Coup de cœur artistique : le M50

Si l’art n’est pas votre truc, passez votre chemin. Mais si vous souhaitez découvrir l’art local, que ce soit dans des petites galeries d’art, des magasins de design local ou des boutiques de poteries, c’est au M50 qu’il faut aller. Le quartier 100 % artistique n’est pas grand, mais il ne manque pas de charme! Allez y passer un moment, arrêtez-vous pour y boire un espresso, et prenez le pouls de cette communauté artistique talentueuse et créative, qui mêle bien souvent les traditions à un clair besoin de modernité.



Restez un moment au calme de Nanxiang

Pour vous y rendre, il faudra prendre le métro. Car oui, ce n’est pas au centre de la ville! Mais franchement, il serait dommage de ne pas aller faire un tour à Nanxiang. Profitez-en pour y acheter de l’alcool de riz, y déguster quelques dumplings et pourquoi pas, acheter du thé en vrac pour quelques dollars. Les vieilles rues conservées parfaitement et le charmant canal qui court au milieu... Si vous voulez expérimenter la Chine comme on l’imagine quand on est gamin, c’est ici!


 


Ressentir la folie des grandeurs du Quartier financier

En général, lorsque je visite une grande métropole, je garde toujours l’étape des gratte-ciel pour la fin. Ce n’est pas quelque chose qui me passionne tout le temps, mais je mentirai si je disais que je ne trouvais pas cela impressionnant. Pourquoi je le garde pour la fin? Simplement parce qu’une fois qu’on a appris à mieux connaître une ville, il est toujours cool de prendre un peu de hauteur!

Et là, le quartier financier de Shanghai, je l’ai pris directement en pleine face. Je m’attendais à du grandiose. J’ai eu du New York fois dix! Tellement immense que même une photo ne peut vraiment rendre grâce à la véritable folie que cela représente. En termes de bruit, de bourdonnement... bien sûr. Mais surtout en termes d’architecture. Même le mot « démesuré » est trop faible.



Mon conseil : Ne payez pas pour monter à l’observatoire d’une de ces tours. C’est très cher (25-30 dollars par personne). Dirigez-vous vers la tour du World Financial Center et débrouillez-vous pour trouver l’hôtel Park Hyatt. Il est parmi les plus hauts hôtels du monde, et devinez quoi? Vous pouvez aller y prendre un café ou un thé. Alors oui, c’est hors de prix. Mais au lieu de payer pour du vent, vous aurez un café, une pâtisserie, et vous serez assis dans un fauteuil confortable avec trois serveurs prêts à tout pour vous faire plaisir. Ah oui... En plus, la vue est dingue.





Train Shanghaï-Pékin : train de jour, ou train de nuit! 

Le plus économique et le meilleur rapport qualité-prix, pour faire le voyage de Shanghaï à Pékin ou inversement, c'est assurément le train. En fonction de votre budget et de votre planning pour les vacances, vous avez le choix. Ou bien le train rapide, dans la journée. Ou bien le train-couchette, lent,  que vous prendrez de nuit.

Personnellement, nous avons testé les deux! 

Pour Shanghai-Pékin, nous avons opté pour un train rapide, qui relie les deux villes en 4 heures et demi. Cela coûte environ 600 CNY par personne (120 $CA ou 80€) et il est mieux de les acheter en ligne à l'avance. Nous avons utilisé trip.com, c'était très simple, il suffit de se présenter à la gare avec le numéro de confirmation et une pièce d'identité pour retirer ses billets avant le départ.
La classe économique est confortable et propre. Le mieux? Aller acheter son lunch au wagon-restaurant. Il y a pas mal de choix, pas très cher, et c'est honnêtement bon! (Surtout quand on compare avec la SNCF en France, ou Via Rail au Canada... Ca n'a rien à voir!)



Pour le retour, Pékin-Shanghaï, nous avons opté pour le train de nuit. Un première pour moi. Et honnêtement, une belle surprise! Le trajet dure 12 heures, départ vers 21h et arrivée le lentement vers 9h du matin. Et le coût est d'environ 800 CNY par personne (160 $CA ou 105€), donc un peut plus cher que le train rapide, mais ça vous économise une nuit d'hôtel! Donc au final, c'est quand même sympa, que vous soyez seul, entre amis, ou en famille. Par contre, il est fort possible que vous vous retrouviez à dormir à côté d'inconnus. Il faut y être préparé... même si au final, ça fait partie de l'expérience.



Avoir Internet en Chine : la solution du VPN

La Chine, niveau liberté. Hum... Voilà. Tout est dit dans ce sous-entendu! Bref, pour accéder à la plupart de vos sites habituels (Google, Google Maps, Facebook, Instagram et j'en passe), ce sera simplement impossible si vous ne trouvez pas un moyen de «tricher». 
Ce moyen, ça s'appelle un VPN. Que ce soit sur votre ordinateur ou votre smartphone, il vous faudra chercher une application, idéalement gratuite, qui pourra vous proposer un VPN. En très gros, c'est un moyen de faire croire que vous êtes connecté dans un autre pays, et non en Chine, ce qui permet de contourner facilement les interdictions. C'est très utilisé par les touristes, et les jeunes Chinois qui veulent un peu plus de liberté sur le Web. 

Je n'ai pas de conseil à donner, car l'application que j'utilisais est maintenant impossible à trouver sur l'app store d'Apple. Mais en cherchant un peu, vous y arriverez, j'en suis sûr!



Auteur : Julien Valat

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire