D’Osaka à Tokyo en 2 semaines - Parcours au Japon

Avoir un aperçu du Japon en deux semaines seulement. Tel était le défi lancé par ma mère lorsqu’elle vint en mai 2016 pour explorer les paysages et la culture du pays du soleil levant. Nous avons donc décidé de faire un parcours de deux semaines pour avoir un aperçu de quelques-unes des magnifiques facettes de ce petit coin de paradis! D’Osaka à Tokyo en passant par Kyoto et Kanazawa, voici le trajet que nous avons parcouru...


Visiter Osaka (4 nuits)

Notre coup de cœur incontestable! La capitale gastronomique du Japon, comme on l’entend souvent. Et il n’y a pas photo, si vous êtes un fan de bonne bouffe, il y a de quoi avoir le tournis... Avec ses habitants chaleureux, ses quartiers vraiment sympas, et le peu de touristes présents (pour l’instant en tout cas!) Osaka est sans aucun doute l’une des villes les plus agréables à vivre au pays.
En quatre jours, il est possible d’avoir un bel aperçu de la ville et de la vie qu’on peut y mener. Pour en savoir plus sur ce qui en fait notre coup de cœur, lisez cet article!


 
 



Visiter Kyoto et les alentours (4 nuits)

Kyoto est à environ une heure de train d’Osaka. Pas besoin de se stresser pour réserver des billets : c’est finalement un peu comme un train de banlieue (le transport au Japon est sincèrement au top!).

Pourquoi Kyoto? Même si la ville est très, très touristique, elle n’en reste pas moins calme et tranquille. On oublie la frénésie des rues du centre d’Osaka, on profite des beaux temples éparpillés un peu partout en ville et des rues où les piétons et les vélos sont rois.


En quelques jours (nous y sommes restés quatre nuits), il est possible d’avoir un bel aperçu de la jolie et tranquille Kyoto. Notre coup de cœur : prendre le temps de se balader à Arashiyama, qui se trouve en périphérie de la ville (facile d’accès en train) et qui offre l’occasion de se balader au calme d’une bambouseraie impressionnante et d’un jardin magnifique! Vous pouvez aussi payer pour un aller-retour dans le Sagano Romantic Train. C’est vraiment ultra touristique, mais les paysages traversés sont à couper le souffle! 

 



Visiter Kanazawa et les alentours (3 nuits)

Pour voir le Japon un peu plus reculé et admirer la beauté de celles qu’on surnomme les «Alpes japonaises», alors il faut s’arrêter quelques jours à Kanazawa. C’est facile d’accès depuis Kyoto, en deux-trois heures de train à peine, et en plus d’être confortable, les paysages traversés sont magnifiques!

Kanazawa n’est pas une grande ville, donc en une journée vous pouvez en faire le tour aisément, en prenant soin de ne pas rater le Jardin Kenrokuen et le quartier Higashi Chaya, qui deux incontournables de la ville.

 

Mais l’intérêt de rester quelques jours à Kanazawa, c’est d’aller faire un petit tour dans les Alpes japonaises, pour se balader et observer les sommets enneigés! Il faut prendre la journée, et partir tôt le matin à la gare de la ville pour prendre un bus pour Shirakawa-go (une heure environ). Le village est évidemment un repère à touriste, mais il est absolument à voir, quelle que soit la saison! «Beau» est un euphémisme. Le paysage est idyllique et romantique à souhait. À vous donner des frissons! 



Si le cœur vous en dit, vous pouvez continuer (une heure de bus) vers Takayama. Une belle petite ville avec un quartier historique qui vaut le détour. Mais qui est bien moins magique que Shirakawa, avouons-le.

Quoi qu’il en soit, pensez à réserver les billets de bus, deux-trois jours à l’avance si c’est possible, pour être certain d’avoir des places à l’aller, et surtout au retour... Les bus ont des horaires précis et ne sont pas si nombreux... 



Visiter Tokyo (4 nuits)

Enfin, en trois heures environ depuis Kanazawa, il est intéressant de terminer son séjour japonais par quelques jours à Tokyo, la capitale du pays et accessoirement, la plus grande ville du monde... Impossible d’en faire le tour en quelques jours seulement, donc il faut choisir quoi voir et quoi faire, en fonction de ses moyens et des ses envies! Frénétique et jamais endormie, la ville est composée de quartiers (de petites villes en fait!) à la personnalité et au charme différents. 


 

Pour finir le voyage en beauté et prendre de la hauteur, il est passionnant de monter au dernier étage de la SkyTree, à près de 450 m au-dessus de la ville (la tour culmine tout de même à plus de 600 m de haut... Impressionnant). Le billet d’entrée est cher, très cher. Mais impossible d’avoir un meilleur aperçu de la ville! 



Conseil pour ceux qui ne pourraient pas se le permettre financièrement ou qui ne sont pas prêts à mettre autant d’argent pour une belle vue de la ville : montez gratuitement  au Tokyo Metropolitan Government Building. Le bâtiment avec ses deux tours jumelles est superbe (voyez la photo plus haut!), et la vue à près de 250 m de haut est impressionnante... Et le fait que ce soit gratuit rajoute au plaisir!

Auteur : Julien Valat

1 commentaires: