Les 10 caractéristiques pour être un bon serveur à Paris

Montréal nous a donné de mauvaises habitudes, avouons-le.
Non mais sérieux, c'est vrai ! Se faire servir avec le sourire, se faire demander comment ça va, ne jamais avoir un verre d'eau vide au restaurant… Même en prenant une bière dans le moindre petit bar de quartier, nous ne nous rendions plus compte de toutes ces dégoûtantes habitudes respectueuses. Dès notre premier jour à Paris, tout est devenu limpide : être serveur était un vrai métier, et aucun Montréalais ne pourrait arriver à décrocher un job ici. Merci Paris de nous avoir ouvert les yeux ! Maintenant, nous pouvons vous conseiller : voici les 10 caractéristiques qu'il faut développer pour pouvoir être embauché comme serveur dans la capitale française.


1 - Un bon serveur parisien ne sourit jamais

Le sourire, c'est pour les pauvres.
Le sourire, c'est pour les moches.
Le sourire, c'est pour ceux qui n'ont pas de classe.
Sourire, c'est pour travailler dans un bistro de province, pas dans un resto de Paris.
Si tu souris, t'es out, tu dégages, tu décrédibilises la profession.


2 - Un bon serveur parisien fait comme si tout était chiant

Être un bon serveur, c'est se faire chier et surtout, c'est savoir le montrer.
Quand un client te demande quelque chose, tu dois avoir la même attitude que si ta tante Huguette venait te demander de l'accompagner pour choisir la nouvelle tapisserie du salon. Si t'as l'air de vouloir te tailler les veines entre le plat et le dessert, c'est que tu maîtrise parfaitement l'art de te faire chier.


3 - Un bon serveur parisien donne toujours la sensation d'être pressé

Le serveur parisien est toujours pressé, il a toujours mieux à faire et il doit tout le temps le faire ressentir au client. Une règle simple : si un client hésite encore lorsqu'il passe sa commande, tu dégages en disant "prenez votre temps je reviens dans 5 minutes". Rapide. Efficace. Et s'il n'y a pas d'autres clients dans le bistro, c'est pareil : tu es pressé, point !


4 - Un bon serveur parisien travaille son attitude

C'est toi qui marches dans les allées du café comme sur un podium de chez Chanel.
C'est toi qui glisses entre les chaises comme une patineuse artistique.
C'est toi qui apportes des pintes avec autant de dextérité qu'un jongleur du Cirque du Soleil.
Alors tu lèves le menton et tu regardes droit devant. Dans ce café, c'est toi la star.


5 - Un bon serveur parisien sait prendre les client de haut

À chaque fois qu'un client te pose une question, tu lui fais sentir que la réponse est évidente.
S'il te demande un service, tu réponds que tu vas faire ton possible.
Et si tu as l'opportunité de lever les yeux au ciel à n'importe quel moment de la conversation, tu fais parti des meilleurs.


6 - Un bon serveur parisien a un parfait lancer de monnaie

Lorsque tu rendras la monnaie au client, tu dois contrôler le lancer. Il doit être assez puissant pour être dédaigneux et méprisant. Le son de la monnaie sur la table doit résonner aux oreilles du client comme un "Voilà tes 40 centimes, j'en veux même pas comme pourboire, tu peux les garder".


7 - Un bon serveur parisien ne répond pas aux mercis

Le client te remercie, c'est normal.
Nul besoin de répondre "de rien", puisque tu as donné un service !
Nul besoin de répondre "avec plaisir", puisque ce n'est pas le cas !
Pourquoi gâcher ton précieux temps à utiliser des mots vide de sens ?


8 - Un bon serveur parisien ne remercie jamais

Pourquoi dire merci ? En tant que serveur, tu ne dois rien à personne.
C'est le client qui devrait te remercier de s'abaisser à son niveau.
Les faibles disent merci. Montres-toi fort.


9 - Un bon serveur parisien sait ignorer avec classe

Savoir ignorer un client est un art que tu te dois de maîtriser.
Le client lève la main ? Tu regardes ailleurs.
Il t'interpelle ? Tu feints de ne pas entendre.
L'important est de ne jamais capter le regard du client, sauf quand c'est toi qui le décides.
Toi, tu as la classe, tu te laisses désirer.


10 - Un bon serveur parisien ne dit pas au revoir

Lorsque le client a réglé son addition, ton travail avec lui est terminé. Alors ne perds pas ton temps avec lui, tu n'es pas ici pour faire la conversation avec des gens du peuple, avec des inconnus de bas étage. Puis un "au revoir" est une expression sans intérêt car tu n'as aucune certitude de revoir cette personne, et même si tu la revoyais, tu ne la reconnaîtrais assurément pas.

Auteur : Julien Valat

2 commentaires: